Les pourboires du monde

Les-pourboires-du-monde5Dans la majorité des états, tous les services mérite un pourboire. De la sorte, il est recommandé de s’ajuster aux utilisations du pays que l’on fait un tour. En fait, le pourboire constitue une part du bénéfice des métiers de service.

Les pourboires font notamment partis de la culture en amérique. Ainsi suivant les divers métiers villes ci-dessous, il est précipitamment recommandé d’observer les usages en vigueur.

Au restaurant, les garçons sont payés suivant un taux minimum et les pourboires parfont la majorité du temps leurs rémunérations. A New-York, il est nécessaire de mettre un pourboire de 18 à 20% du tarif de la note dans les restaurants. Un garçon qui vous a desservi votre table et a servi des boissons percevra un pourboire de 15% du total de vos consommations. Dans les fastfood où l’on se sert soi-même, le pourboire n’est pas nécessaire.

Dans les hôtels, les bagagistes promettent de prendre un pourboire d’un à deux dollars chaque valise. Quelquefois, les pourboires dépendent du poids et du nombre des bagages. Dans cette situation, il est de bon ton d’offrir 5$ pour deux valises. C’est le similaire prix, s’il porte les valises dans une chambre. Quand un portier vous ouvre la porte, il est d’utilisation de lui offrir 1$ à chaque arrivée ou départ. On peut des fois offrir plus si le service ordonné est très important, comme gagner une place pour le spectacle ou autre.

En France, le pourboire n’est pas d’habitude, il est à l’appréciation des clientèles. Ce qui offre aux Français une célebrité de pingres. Ce n’est pas non plus un devoir en Norvège, au Danemark et en Suède. En Allemagne, on offre un pourboire généralement compris entre 5 et 10% du somme, franchement au serveur. En Italie, il est interdit d’offrir un pourboire au serveur. Cette action est perçu comme un outrage à l’égard du patron.