Les vacanciers partent à Londres ou pas

Les-vacanciers-partent-à-Londres-ou-pas1A partir de certains temps, la loi Macron avec ces déterminations ultralibérales provoque une discussion animé dans le pays. Cette loi a été apporté graduellement par un long effort de préparation des esprits.

Pour ne pas dire plus tard, une campagne idéologique est portée dans le but de faire accepter aux habitants des idées contraires à leurs désirs, contraires aux intérêts du pays, contraires au charitable sentiment. La religion ultralibérale se répand et Macron en est un prêcheur zélé.

Nous avons été abreuvés de contre-vérités et de fausse raison, attribué à favoriser l’acceptation de cette loi. Bien des ces arguments ont été vidés et leur fausseté présentée au grand jour: la soi-disant base volontaire du travail, les pseudo-compensations, l’impossible accroissement des chiffres d’affaires des commerces, etc.

Parmi ces concepts, une est principalement grotesque. On nous dit qu’il faut pratiquer les commerces car les vacanciers qui viennent à Paris partiraient le dimanche à Londres dans le but de faire leurs courses. Le Premier ministre n’est certes pas réputé dans le but d’être un professionnel des sciences économiques. Pourtant quand même, on ne s’attend pas à entendre une similaire erreur de la part du chef du gouvernement de la France.

En outre certains milliardaires, combien de vacanciers de ce type y a-t-il dans ce monde qui ont autant de caprice et d’argent afin de changer de cité juste pour payer un parfum à minuit? Combien de vacanciers qui viennent passer une semaine à Paris, sont capables d’aller à Londres afin de faire du shopping le dimanche ?

Il s’agit tout au plus d’à peu près centaines de gens. Et également riches soient-ils, et quelque soit leur utilisation pendant ces dimanches, à l’échelle macro-économique, cela signifie un manque à gagner insignifiant. Donc, cela justifie-t-il un tel chamboulement social? Donc, les vacanciers ne doivent pas partir à Londres.