Cadix est

Cadix est surnommée “Tacita de plata” – la petite tasse d’argent – par les Gaditans (gentilé de Cadix). Pour trouver un logement où dormir à Cadix, on vous recommande de viser le vieux-centre, comme souvent dans les villes anciennes. Voici où se loger à Cadix, pour sublimer votre séjour.

Surnommé Barrio del populo (le quartier du peuple), le vieux centre-ville est un dédale de ruelles aux influences architecturales multiples et haut en couleurs, ce qui n’est pas sans rappeler la vieille ville cubaine de La Havane. D’ailleurs, elle est aussi coiffée du sobriquet “la pequña Habana” (La petite Havane). C’est le quartier le plus populaire et le plus antique de la cité. Cadix est une ville de pêcheurs, un lieu de construction navale et un port maritime majeur d’Espagne : d’ailleurs, c’est de là que partirent les caraques et les caravelles de Christophe Colomb pour aller coloniser (et piller) le Nouveau Monde. Quadrillé de ruelles enserrées, le vieux-centre est un véritable labyrinthe et offre un régal aux yeux des visiteurs à chaque moindre petit recoin. Callejones, San Juan, La Laguna, Candelaria sont autant de petits quartiers du vieux-centre à explorer.

Le sud de Cadix se trouve bordé par une très longue bande de sable, du quartier de Santa Maria à La Cortadura et jusqu’à la corniche où se trouve le Château de San Lorenzo del Puntal. Choisir les zones sud pour se loger à Cadix permet de séjourner dans les quartiers plus récents, moins engoncés et de profiter des plages : la plage de La Victoria (3 kilomètres) ou la plage de Cortadura (3,9 kilomètres) permettent de belles escapades tout en détente. En front de mer, se trouvent de nombreux bars, restaurants et logements où dormir à Cadix.